MÉMÉ DANS LES ORTIES

AURÉLIE VALOGNES

Solitaire, bougon, acariâtre – certains diraient : seul, aigri, méchant… –, Ferdinand Brun, 83 ans, s’ennuie à ne pas mourir.

Son unique passe-temps ? Éviter une armada de voisines aux cheveux couleur pêche, lavande ou abricot.

Son plus grand plaisir ? Rendre chèvre la concierge, Mme Suarez, qui joue les petits chefs dans la résidence.

Mais lorsque sa chienne prend la poudre d’escampette, le vieil homme perd définitivement goût à la vie… jusqu’au jour où une fillette précoce et une geek de 93 ans forcent littéralement sa porte, et son cœur.

 

Attention : cure de bonne humeur en vente libre !

AURÉLIE VALOGNES

A 33 ans, Aurélie Valognes a déjà enchanté plus de 200 000 lecteurs avec son premier roman, Mémé dans les orties (Michel Lafon, 2015), devenu également un succès aux Etats-Unis et Angleterre. Nos adorables belles-filles est son deuxième roman.

BIBLIOGRAPHIE

Chargement...
Chargement de la liste
Nos adorables belles-filles
  • Nos adorables belles-filles
  • Nos adorables belles-filles
  • Aurélie Valognes
  • ROMANS
  • Pour une comédie familiale irrésistible, il vous faut: Un père, despotique et égocentrique, Jacques. Une mère, en rébellion après 40 ans de mariage, Martine. Leurs fils. Matthieu, éternel adolescent mais bientôt papa de trois enfants. Nicolas, chef cuisinier le jour et castrateur tout le temps. Alexandre, rêveur mou du [...]
Mémé dans les orties
  • Mémé dans les orties
  • Mémé dans les orties
  • Aurélie Valognes
  • ROMANS
  • Solitaire, bougon, acariâtre – certains diraient : seul, aigri, méchant… –, Ferdinand Brun, 83 ans, s’ennuie à ne pas mourir. Son unique passe-temps ? Éviter une armada de voisines aux cheveux couleur pêche, lavande ou abricot. Son plus grand plaisir ? Rendre chèvre la concierge, Mme Suarez, qui joue les petits chefs [...]

"C'était un moment de douceur mais aussi de prise de conscience dans un roman distrayant et touchant."

http://echos-de-mots.blogspot.fr/2015/05/meme-dans-les-orties.html

 

"Pour moi c’est une réussite, j’ai beaucoup ri et j’ai été émue également."

https://valbouquine.wordpress.com/2015/05/04/meme-dans-les-orties-aurelie-valognes/

 

"Je me suis demandé comment Aurélie Valognes avait pu raconter tant de choses, et si bien les approfondir, en si peu de pages. C'est assez impressionnant.

J'ai trouvé ce roman frais et drôle"

http://calidoscope.canalblog.com/archives/2015/05/02/31991178.html

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les petits soleils de chaque jour
  • Les petits soleils de chaque jour
  • Les petits soleils de chaque jour
  • Ondine Khayat
  • ROMANS
  • Clélie vit une retraite paisible après avoir fait le bonheur des clients de la boulangerie Destempes en leur vendant pains et gâteaux confectionnés avec amour. Mais à l’aube de l’été, Colline, la petite-fille de la maison, bouleversée par le divorce de ses parents, perd littéralement le goût de vivre. Touchée par la détresse de l’enfant de [...]
Un homme s'il vous plaît
  • Un homme s'il vous plaît
  • Un homme s'il vous plaît
  • India Desjardins
  • ROMANS
  • Jasmine, la vingtaine, célibataire, découvre un matin dans la chronique « In et out » de son magazine préféré que le célibat n’est plus à la mode. Elle se lance alors à la conquête de l’homme idéal. Et les spécimens qu’elle rencontre ne vont pas lui faciliter la tâche…   Yannick : spécialiste du grand huit [...]
Mémé dans les orties
  • Mémé dans les orties
  • Mémé dans les orties
  • Aurélie Valognes
  • ROMANS
  • Solitaire, bougon, acariâtre – certains diraient : seul, aigri, méchant… –, Ferdinand Brun, 83 ans, s’ennuie à ne pas mourir. Son unique passe-temps ? Éviter une armada de voisines aux cheveux couleur pêche, lavande ou abricot. Son plus grand plaisir ? Rendre chèvre la concierge, Mme Suarez, qui joue les petits chefs [...]
Assaisonnez à votre goût
  • Assaisonnez à votre goût
  • Assaisonnez à votre goût
  • Natalie Young
  • ROMANS
  • Lizzie Prain, femme au foyer, la cinquantaine, vit dans un cottage au milieu des bois avec son chien. Elle aime cuisiner, vendre les gâteaux qu’elle prépare, et préfère éviter les voisins. Lundi dernier, sans crier gare, elle a tué son mari Jacob d’un grand coup de pelle sur la tête. Et pour se débarrasser du corps de façon absolument [...]
Prends-moi